Un peu d’Histoire


Le origines de la banque Neuflize remontent au courant du XVIIe siècle et, à travers ses maisons historiques, elle a porté une longue histoire d’investissement et de développement tout au long des siècles suivants.

Banque d’affaires, banque sociale

D’un point de vue clientèle, historiquement, son positionnement est allé aux entrepreneurs et leurs familles ou encore aux organismes associatifs ou aux fondations. Partie-prenante du développement économique et social, elle s’est aussi toujours affirmée comme une banque responsable. À ce titre, elle a participé à de nombreuses opérations de mécénat dans le domaine artistique mais pas uniquement. Dès le XVIIe, on la trouve dans des œuvres pour lutter contre l’orphelinat, contre le handicap et même pour le financement des écoles destinées aux plus petits.

De grands développements économiques, sociaux et culturels

Au XIXe siècle, les descendants de ses fondateurs, les Mallet, la maison André, les Neuflize et d’autres grands noms qui, plus tard, donneront lieu à Neuflize Obc, continueront d’être présents dans bien des projets du grand siècle : de la fondation de la banque de France, aux premières grandes maisons d’assurance, mais aussi dans divers projets porteurs de l’économie d’alors (fabriques de porcelaine, aciéries, eaux d’évian, etc…).

Du côté social, les œuvres se poursuivent aussi avec la création de lieux d’accueil pour les enfants de la capitale (l’ancêtre des écoles maternelles) ou encore la création d’hôpitaux de fortune, au temps du coléra, ou de maisons pour les personnes âgés. À l’écoute des besoins d’un Paris en pleine croissance, on trouvera même tous ces grands hommes d’affaires, à la création de la compagnie d’Omnibus parisiens, ni plus ni moins que l’ancêtre du réseau de transport de la capitale et ils auront encore un rôle à jouer dans le développement du chemin de fer. Côté culture, on mettra encore à leur crédit le théâtre royal, le Grand-Hôtel du Louvre, les premières galeries marchandes préfigurant les grands magasins parisiens.

Fusion dans la continuation

A l’aube des années 70, ces différentes banques fusionneront bientôt pour donner naissance à NSM et Cie. L’établissement réunira sous sa coupe la banque Mallet Frères et Cie, Schlumberger et Cie et la Banque de Neuflize. Des participations seront bientôt prises dans le groupe ABN et c’est en 1990 que sera créé la compagnie d’assurance NSM vie, premier assureur français dans le domaine patrimonial. Cette dernière donnera bientôt naissance à Neuflize vie. Au XXIe, Neuflize et OBC fusionneront à leur tour sous le nom de Banque Neuflize-OBC.

Depuis lors, en plus de ses nombreuses activités dans le domaine des affaires, de l’assurance et du patrimoine, cette dernière a continué d’œuvrer sur le versant le plus social. Elle a ainsi suivi, accompagné et soutenu de nombreuses associations, fondations ou même ONG. Du côté des œuvres et du mécénat, elle s’est aussi signaler par ses divers soutiens dans le monde de la photographie, du cinéma et de l’audiovisuel. En 2009, la Banque Neuflize-OBC et sa compagnie d’assurance ont reçu pour ses différentes actions le prix de grand mécène par le Ministère de la Culture français.